Que faut-il savoir sur ventre dur grossesse ?

Pendant la grossesse, de nombreuses femmes ressentent un ventre dur à certains moments. Cette sensation peut être inquiétante, mais elle est généralement normale pendant la grossesse. Elle peut être causée par des contractions utérines, des mouvements du bébé ou même une indigestion. Dans cet article, nous examinerons ce qu’il faut savoir sur le ventre dur pendant la grossesse.

Quelles sont les causes du ventre dur grossesse ?

La sensation de ventre dur pendant la grossesse peut avoir différentes causes :

En parallèle : Comment se débarrasser d'une bactérie dans les intestins ?

▪ Les contractions de Braxton-Hicks : Considérées comme de « fausses » contractions, les contractions de Braxton-Hicks se produisent souvent au cours du deuxième trimestre de la grossesse. Ces contractions sont indolores, temporaires et n’ont pas pour but de dilater le col de l’utérus en vue de l’accouchement. Ces contractions irrégulières liées au ventre dur grossesse  sont causées par des changements dans l’utérus au cours de la grossesse. Elles durent généralement de 20 à 30 secondes et peuvent survenir à tout moment de la journée. Lorsque vous constatez que votre abdomen se resserre, il s’agit bien d’une contraction. Les contractions qui surviennent entre quatre mois et demi et cinq mois de grossesse sont tout à fait normales. Dans ce cas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter si vous en avez plusieurs au cours de la journée.

▪ Contractions du travail : Contrairement aux contractions de Braxton Hicks, les contractions du travail sont régulières. Elles sont aussi fortes et douloureuses et se rapprochent au fur et à mesure que le travail progresse. Ces contractions provoquent un durcissement de l’abdomen.

A lire également : La couverture lestée peut-elle être une solution pour traiter certaines maladies ?

▪ Problèmes digestifs : Pendant la grossesse, certaines femmes (sinon la grande majorité) souffrent plus ou moins régulièrement de constipation et de ballonnements. Ces troubles digestifs passagers sont généralement d’origine hormonale. Ils sont provoqués par l’action de la progestérone, qui endort les muscles intestinaux de la future maman. La conséquence est évidente : la digestion est ralentie, ce qui entraîne un durcissement de l’abdomen.

Comment soulager les douleurs du ventre dur  grossesse ?

Si vous avez mal au ventre, il vaut mieux faire une pause. C’est particulièrement vrai en fin de grossesse. Allongez-vous, inspirez et expirez et essayez de vous détendre. Faites une sieste, méditez ou faites des exercices de relaxation. Si vous ressentez des douleurs, prenez un bain chaud ou placez une bouillotte sur votre ventre. L’eau chaude a un effet relaxant. Elle détend l’utérus et apaise les douleurs de l’accouchement. Reposez-vous bien, car la fatigue peut être un facteur déclenchant de la dureté de l’abdomen chez la femme enceinte.

Quand faut-il s’inquiéter des douleurs abdominales pendant la grossesse ?

Lorsque la douleur dure longtemps, vous pouvez vous inquiéter, surtout si vous n’êtes pas dans les dernières semaines de votre grossesse. Si votre ventre reste dur, il est préférable de consulter votre sage-femme, votre médecin ou votre obstétricien pour vous assurer que vous ne souffrez pas d’un hématome rétro-placentaire (un caillot de sang qui se forme entre l’utérus et le placenta, provoquant la séparation prématurée du placenta).

Previous post Quels sont les différents types de bouton rouge bébé ?
Next post Rhinoplastie en Turquie : comment se déroule l’intervention pour obtenir un résultat parfait ?