L’installation de monte-escalier : ce que propose chaque aide financière

La majorité des personnes âgées souhaitent pouvoir rester chez eux, même en situation de perte d’autonomie. Cependant, sans dispositif efficace, il sera difficile pour elles d’accéder amplement et pratiquement à l’ensemble des pièces de son logement. Dans ce cas, l’installation de monte-escalier semble être la solution idéale. Pourtant, pour pouvoir en bénéficier, cela implique de faire des dépenses plus ou moins conséquentes. Mais il est possible d’éviter d’investir une grosse somme dans cette installation en sollicitant les aides financières. Découvrons donc chaque type d’aide.

L’Agence Nationale de l’Habitat ANAH

L’Agence Nationale de l’Habitat œuvre pour aider les personnes qui aimeraient mener des travaux d’adaptation au sein de leur domicile dans le but d’améliorer leur confort. Voici les conditions imposées par l’ANAH pour toutes personnes souhaitant installer un monte-escalier :

Dans le meme genre : Comment comparer les sites de fleurs de cbd : le service après vente est incontournable

  • Un financement jusqu’à la moitié des installations
  • Un financement pour les personnes à très faibles revenus (50% du montant total des travaux avec un maximum de 10 000 euros)
  • Un financement pour les personnes à faibles revenus (35% du montant total des travaux avec un maximum de 7000 euros)

Pour davantage d’informations, vous pouvez consulter la description des aides financières suivantes.

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie

Lorsqu’il s’agit d’aménager un logement, il est aussi possible de bénéficier de l’aide de l’allocation personnalisée d’autonomie ou APA. Pour cela, il faudra répondre aux conditions suivantes :

Avez-vous vu cela : Comment de temps dure un rhume ?

  • Une personne de plus de 60 ans
  • Une personne en perte d’autonomie

Grâce à cette aide, il sera alors possible de financer :

  • Un matériel (cas du monte-escalier)
  • Une prestation d’aide à domicile

Bien entendu, comme la plupart des aides financières, l’APA va baser le montant à octroyer en fonction :

  • Des revenus des personnes
  • Du niveau de perte d’autonomie

La Prestation de Compensation du Handicap 

Pour l’installation de monte-escalier, il est aussi possible de bénéficier l’aide de la Prestation de Compensation du Handicap ou PCH. Cette aide est réservée exclusivement aux personnes handicapées. Grâce à cette prestation, il est possible d’obtenir un financement pour tout équipement facilitant les tâches quotidiennes.

La Majoration pour la Vie Autonome

Il s’agit d’une allocation destinée aux personnes. Voici les conditions s’y afférentes à l’obtention de cette aide financière :

  • Personne handicapée ayant perçu l’Allocation Adulte Handicapé ou AHH
  • Personne handicapée vivant dans son propre domicile

Cette allocation permet ainsi de :

  • Financer les dépenses en matière d’aménagement du logement de la personne handicapé (dont les équipements tels que le monte-escalier)
  • Couvrir les dépenses avec une aide à hauteur de 104,77 euros par mois 

Les autres aides financières et mesures fiscales

Parmi les autres financières que vous pouvez profiter afin de prendre en charge l’installation de votre monte-escalier, vous avez : 

  • Les caisses de retraite
  • La CAF ou la caisse d’allocations familiales
  • Les collectivités territoriales

Vous disposez aussi de certaines mesures fiscales avec notamment le crédit d’impôt de 25% avec une limite de 5000 euros sur les travaux réalisés chez une personne et 10 000 euros chez un couple. Vous avez aussi une TVA de 5,5% pour les personnes souhaitant s’équiper d’accessoires spécifiques.

Previous post Le traitement du psoriasis capillaire par le shampoing
Next post Quels sont Les bienfaits de l’huile de nigelle contre l’acné?